Frédéric Zeimett, directeur général Champagne Leclerc Briant

et

Ambre Delorme, responsable communication Domaine de la Mordorée

L’identité de la Maison Leclerc Briant a été façonnée par des personnages peu communs. En véritables défricheuses, les cinq générations de Leclerc qui se sont succédées ont été parmi les précurseurs de la viticulture biologique et biodynamique en Champagne. Créé à Cumières en 1872 par Lucien Leclerc, le Domaine s’installe à Epernay en 1955 dans ses actuels locaux du Chemin de la Chaude Ruelle.

En 2012, le rachat de Leclerc Briant par Mark Nunnelly et Denise Dupré, un couple de passionnés, sauve la Maison de l’oubli. Ils s’adjoignent Frédéric Zeimett, champenois d’origine, qui depuis lors conduit la Maison toujours aux marches des codes de la Champagne, au service de l’expression d’un style unique dont le chef d’orchestre est Hervé Jestin, un professeur Tournesol qui a bien toute sa tête.

Au Domaine de la Mordorée, c’est un duo mère-fille qui perpétue l’héritage d’un grand vigneron, celui de Christophe Delorme qui avait su placer dans la lumière ses vins vibrants de Tavel.

D’une affaire d’hommes au départ, menée par Francis et son fils Christophe, c’est devenu une histoire de femmes, écrite par Madeleine et sa fille Ambre. Elles ont choisi de poursuivre l’oeuvre de Christophe, commencée en 1986 et rapidemment distinguée pour la folle exigence que le charismatique vigneron blond mettait dans le travail des vignes.

Les chroniques du jour :

  • Philippe Faure-Brac sur Juliénas
  • David Cobbold sur Comment organiser sa promotion quand on est “petit” vigneron : l’exemple Vignobles et Signatures
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *