SAMEDI 18 SEPTEMBRE 2021

Sophie Pallas

D’origine bordelaise, Sophie est fille de médecin. Des études en Sciences économiques à Paris-Dauphine, puis en management à l’ESSEC ne la destinaient pas à la filière viticole. C’est sa rencontre avec le chef de caves de la plus grande épicerie de Paris et des vinifications entre Pessac-Léognan, la Bourgogne et l’Afrique du Sud qui ont permis à Sophie de rentrer de plein pied dans l’univers du vin. En 2018, elle devient directrice générale de l’Union des Œnologues de France et son objectif principal est de porter une voix syndicale plus forte autour de projets fédérateurs tels que la réforme du diplôme national d’œnologue, la valorisation de ce métier ou encore le plan d’action sur l’anosmie et l’agueusie causés par la Covid-19 qui touchent les œnologues  … Une dynamique forte est lancée pour réaffirmer que l’œnologue est plus que jamais au cœur de la filière du vin mais aussi… de la société !

Morgane Jouan et Nicolas Baudet

Le Château Terre Fauve représente environ 12 hectares sur l’appellation Fronton. Le Château Terre Fauve est une ancienne bâtisse médiévale en briques rouges toulousaines qui est un lieu de vinification depuis 1600. Tombé à l’abandon pendant plusieurs années, le Château est repris en 2019 par Morgane et Nicolas, jeunes œnologues formés dans le bordelais. Après l’obtention du diplôme National d’œnologue et d’un master de recherche et développement en œnologie, Morgane se lance dans l’expérience Terre fauve. Elle forge son expérience viti-vinicole au sein de divers Grands Crus bordelais. Nicolas, quant à lui, a découvert sa passion pour la vinification au domaine Le Roc, à Fronton. Il parfait ses connaissances en œnologie au Domaine de La Janasse, à Château-Neuf du Pape, lui permettant l’obtention de son diplôme d’œnologue. Depuis la reprise de la propriété par Morgane et Nicolas, elle ne cesse d’être améliorée et est même devenue un lieu d’engagement artistique avec la participation d’artistes aux designs des cuvées, des expositions d’art… Et j’en passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *