DIMANCHE 10 OCTOBRE 
 
Déborah Ruffing 
 
Déborah a obtenu un Master spécialisé dans les vins de Champagne, puis le Diplôme National d’Œnologue à Reims. Originaire de Moselle, son intérêt pour l’œnologie et pour les terroirs alsaciens l’a naturellement menée chez Wolfberger. Le Vignoble Wolfberger c’est 1295 hectares de vignes et de vergers, 365 familles de vignerons et un chiffre d’affaires de 58 millions d’euros. On y trouve une pluralité de terroirs et de cépages, ainsi qu’une grande variété de sols. A l’occasion des 45 ans de l’Appellation Crémant d’Alsace, la coopérative a créé une édition limitée, la cuvée 45, qui traduit l’esprit pionnier et le caractère visionnaire de Wolfberger. Ce vin pétillant est un assemblage des meilleures cuvées du millésime 2005 qui a été mémorable pour la qualité et la maturité des raisins. Le vignoble Wolfberger s’engage depuis 15 ans dans le bio. Aujourd’hui, 53 hectares de vignobles sont en bio et d’ici 2023 ce chiffre devrait augmenter de 40%. 
  
Emmanuelle Vigne 
 
L’idée des Vilaines est née en Provence, de la rencontre de trois femmes, toutes très différentes, mais qui ont en commun le plaisir d’apprécier les bons vins. Géraldine et Anne, sont issues de la communication et de l’événementiel. Emmanuelle, quant à elle, a suivi une formation à la Sorbonne en histoire de l’art, puis une carrière dans la presse culinaire. Les trois amies ont décidé de créer en 2017, une cuvée destinée aux femmes et qui leur ressemble. Pour mettre leur amitié en bouteille, elles ont choisi le vignoble du Domaine Pey Blanc exploité par le vigneron Gabriel Giusiano à Aix-en-Provence. Leur premier vin est un rosé, le vin emblématique de la région provençale. Le rosé Les Vilaines est un assemblage à 60% de Grenache, 25% de Syrah et 15% de Cinsault. Emmanuelle, Anne et Géraldine proposent un vin rempli de savoir-faire et véhiculant les valeurs de partage, d’amitié et de savoir-vivre. Elles ne peuvent qu’en être fières, d’autant plus que leur rosé a remporté une médaille d’or au concours international de Francfort.   
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *