Jordi Ballester-Perez est enseignant-chercheur à l’Institut  Universitaire de la vigne et du vin ainsi que maître de conférence à  l’Université de Bourgogne. Mais il est surtout venu sur le plateau d’In vino présenter son Petit traité de mythologie œnologique aux Editions du Net.  Que faire face aux changements climatiques qui menacent les vignobles ?  Comment préserver la qualité des vins alors même que les températures augmentent ?

Antoine Nogier, directeur général de Sun’R Smart Energy,  nous propose une idée révolutionnaire associant énergie et viticulture pour répondre à ces questions : ombrager les vignes à l’aide de panneaux photovoltaïques. Grâce à ce système, prenant la forme d’une pergola  géante, il serait ainsi possible de recréer un micro-climat favorable à  la culture et de ralentir la maturation du raisin, qui tend aujourd’hui à  rendre les vins méridionaux de plus en plus fort, au grand dam de leur  subtilité. Pour le moment en test dans le sud de la France, nul doute que nous réentendrons parler de cette solution d’avenir, qui pose malgré  tout de nombreuses questions (et nos chroniqueurs ne se font pas prier  pour les poser !) quant à sa mise en place. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *